Risques appréciés par l’assureur

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en juillet 2019

L’assurance habitation est un contrat qui couvre plusieurs risques, liés directement ou non à votre logement. Pour assurer le mieux possible votre habitation et couvrir le plus de risques, l’assureur devra les évaluer précisément, parfois par le biais d’un questionnaire que vous devrez remplir.

Sommaire

Appréciation des caractéristiques du bien immobilier

Plusieurs éléments vont être pris en compte par l’assureur pour apprécier les caractéristiques du bien immobilier à assurer.

Type de bien

Les garanties d'un contrat d'assurance habitation dépendent de plusieurs critères, le type de bien à assurer en est un.

Surface du bien

Le nombre de pièces et la surface de votre logement seront pris en compte dans l’appréciation des risques par votre assureur.

Usage du bien

Des biens immobiliers autres que la résidence principale peuvent faire l’objet d’une assurance habitation.

Lire l'article
Lire l'article

Appréciation du profil du souscripteur

La souscription d’un contrat d’assurance habitation n’est pas obligatoire pour tout le monde : la qualité du souscripteur, ses antécédents, ainsi que la composition du foyer à assurer doivent être pris en compte par l’assureur.

Qualité du souscripteur

La souscription d'une assurance habitation n'est obligatoire que pour le locataire et le copropriétaire. L'obligation d'assurance qui pèse sur le locataire se nomme « garantie des risques locatifs » et couvre sa responsabilité civile uniquement à l'égard du propriétaire. En revanche, pour le copropriétaire cette obligation est plus large ; qu'il soit occupant ou non, il devra garantir sa responsabilité civile pour l'ensemble des dommages qu'il cause aux tiers victimes. Bien que non obligatoire, elle reste fortement conseillée pour les autres profils.

Antécédents du souscripteur

Pour apprécier ses risques, l’assureur vous demandera, le plus souvent dans son questionnaire ou son formulaire de déclaration des risques, quels sont vos antécédents en termes de couverture d’assurance et de sinistralité : avez-vous déjà été assuré ?, votre contrat a-t-il été résilié, et si oui, quelles en sont les causes ?, quelle a été votre sinistralité au cours de cinq dernières années ? etc. Voilà les types de questions qui pourront vous être posées et qui permettront à l’assureur de déterminer son niveau de couverture et/ou de prime.

Composition du foyer

Dans le questionnaire de l’assureur, vous devrez déclarer tous les membres habitant dans votre logement, que ce soit de manière habituelle ou occasionnelle. Ainsi, pourront être assurés tous les membres de votre famille (concubin, conjoint, enfants, etc.), les personnes que vous hébergez, mais également votre femme de ménage par exemple. Renseignez-vous auprès de votre assureur car selon les contrats d’assurance habitation l’étendue de la couverture peut différer.

Appréciation de la valeur du patrimoine mobilier et immobilier à assurer

Évaluer son patrimoine mobilier et immobilier est essentiel pour que l'assureur ajuste la prime à régler et vous indemnise sur la base du capital à garantir lors d'un sinistre.

Lire l'article
Lire l'article
Assurances du particulier

Assurances du particulier : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Les modalités des différentes assurances : habitation, scolaire, animaux...
Télécharger mon guide