Assurance résidence secondaire

À jour en Novembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Vous êtes propriétaire d'une maison de campagne ou d'un chalet à la montagne ? L'assurance habitation résidence secondaire n'est pas obligatoire... mais très recommandée, notamment pour être indemnisé en cas de vol !

Il arrive également que l'on soit locataire d'une deuxième habitation. La seule différence avec l'assurance de sa résidence principale sera la garantie responsabilité civile familiale absente d'un contrat de résidence secondaire.

Regardons ensemble ce qu'il est conseillé de souscrire pour assurer votre résidence secondaire.

Assurer sa résidence secondaire : couverture spécifique

Assurer son habitation secondaire ressemble sur beaucoup de points à un contrat multirisque habitation classique (MRH). Cependant, dans les contrats MRH, il existe le plus souvent une clause d'inhabitation qui indique que la garantie vol ne joue pas si le logement reste inhabité pendant une certaine période (60 voire 90 jours).

Or, le risque auquel une résidence secondaire est le plus exposé est précisément le vol puisque par nature ce type de logement est moins occupé qu'une résidence principale. Le contrat garantissant l'habitation secondaire doit justement garantir spécifiquement ce risque.

De la même manière, le niveau de franchise, les montants garantis, etc. seront ajustés aux spécificités du logement.

Enfin, la garantie de responsabilité civile familiale, indispensable pour le contrat MRH de la résidence principale, ne l'est pas pour la résidence secondaire. En effet, cette assurance est liée notamment à la personne de l'assuré et les membres dont il doit répondre. Dès lors qu'elle a déjà été souscrite, il n'est pas nécessaire de la contracter une deuxième fois.

Les garanties indispensables d'une assurance résidence secondaire

Lorsque vous possédez une résidence secondaire, certaines garanties de l'assurance habitation sont incontournables pour se prémunir financièrement de la survenue d'un sinistre.

La garantie dommages aux biens

Cette garantie couvre vos biens et votre maison en cas d'incendie, d'explosion, de dégât des eaux, catastrophes naturelles, etc.

Votre compagnie d'assurance peut vous demander de souscrire une assurance complémentaire en cas de risques aggravés : inondation, avalanche (selon la situation de votre résidence secondaire : chalet de montagne, maison au bord d'une rivière...).

La garantie vol 

Une résidence secondaire, plus souvent inhabitée qu'une résidence principale est, de fait, exposée à des risques spécifiques. La garantie vol et vandalisme est donc une clause nécessaire dont il convient d'être très attentif à son étendue.

Ce risque « aggravé » pour l'assureur a souvent pour conséquence des exigences renforcées à votre égard telles que :

  • des obligations de protections contre le vol ;
  • des limitations ou exclusions de garantie pour certains biens (tableaux, bijoux...).

La garantie recours des voisins et des tiers

Même si le propriétaire d'une résidence secondaire n'est pas obligé de l'assurer, il reste cependant redevable à l'égard des voisins et des tiers des dommages qu'il pourrait leur causer. S'il n'est pas assuré, il devra en assumer la charge financière directement sur son patrimoine, ce qui peut s'avérer très lourd. S'assurer pour garantir les recours des voisins et des tiers est donc incontournable.

Deux possibilités de contrat d'assurance résidence secondaire

Quand vous souscrirez votre assurance habitation résidence secondaire, votre assureur vous proposera deux possibilités de contrat :

  • une simple extension de votre contrat MRH de votre résidence principale, une solution souvent plus simple et moins onéreuse ;
  • un contrat spécifique : l'assurance multirisque habitation secondaire par exemple ou MVP (Multigaranties Vie Privée).

Il est également possible de souscrire un contrat directement auprès d'un assureur local (proche de l'adresse de votre résidence principale), qui aura une connaissance précise des risques auxquels votre logement est exposé (inondation par exemple).

À noter : pour la Corse, du fait du risque d'attentat, il n'y a parfois pas d'autres choix que de souscrire une garantie directement sur place.

Les clauses de l'assurance habitation secondaire : attention à ce que prévoit votre contrat

Pour éviter les mauvaises surprises en cas de sinistre, lisez bien les clauses du contrat proposé avant de le souscrire.

Parmi les points de vigilance auxquels il convient d'être attentif, on peut lister par exemple :

  • les montants garantis ;
  • les objets garantis et leur éventuelle spécificité ;
  • les exclusions de garantie ;
  • les limites de garantie ;
  • les mesures de prévention à respecter ;
  • etc.

À noter : les habitations légères de loisirs (HLL) et mobile homes sont souvent des résidences secondaires. Du fait des risques spécifiques de ce type d'habitation, il faut signaler à votre assureur cette particularité. Il vous proposera des garanties adaptées.

Coût de l'assurance habitation : plus cher que pour votre résidence principale

L'inoccupation de votre résidence secondaire étant beaucoup plus importante que celle de votre résidence principale, les risques de vol sont aggravés au même titre que ceux de tempête ou de catastrophes naturelles, etc.

Cette aggravation des risques entraîne donc une prime plus élevée qu'un contrat MRH « classique ».

Comparez les contrats d'assurance et trouvez la meilleure solution pour votre situation.

Comparer les assurances

Pour aller plus loin


Vous souhaitez assurer votre habitation ?

Arrêtez de chercher !

Trouvez facilement l'assurance la mieux adaptée à vos besoins et votre budget.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !