Expert assurance habitation

À jour en Septembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

En cas de sinistre, vous devez effectuer une déclaration de sinistre auprès de votre assureur. Suite à cette démarche, pour les dommages jugés importants par l'assureur, un expert est mandaté.

Rôle de l'expert en assurance habitation

Un expert assurance habitation a plusieurs rôles :

  • effectuer une enquête sur les circonstances du sinistre ;
  • évaluer les dommages ;
  • établir un rapport d'expertise.

Enquête sur les circonstances du sinistre

L'expert assurance habitation se rend dans votre logement pour réaliser une enquête sur les circonstances du sinistre. Cette enquête a pour but de définir si les conditions fixées par l'assurance sont remplies pour pouvoir bénéficier des garanties. Par exemples :

  • Dans quelles circonstances a été commis un cambriolage ? Effraction, vol de clés, introduction clandestine, etc.
  • Dans quelles circonstances a eu lieu une inondation ? Infiltration, explosion de canalisation, débordement, etc.

Mais cette enquête permet également de vérifier si les dommages subis correspondent bien aux déclarations de l'assuré.

Comparez les contrats d'assurance et trouvez la meilleure solution pour votre situation.

Comparer les assurances

Évaluation des dommages

L'expert doit passer en revue tous les dommages subis et les biens endommagés. Il détermine ainsi la valeur du remboursement.

Pour faciliter l'évaluation de la valeur des biens endommagés, l'assuré doit fournir tous les justificatifs en sa possession :

  • factures d'achat, d'entretien ou de réparation ;
  • bons de garantie ;
  • actes notariés ;
  • photographies, etc.

Rapport d'expertise

À l'issue de son intervention, l'expert en assurance habitation rédige un rapport qu'il remet à l'assureur. Ce rapport d'expertise sert de base pour l'indemnisation proposée par l'assureur. Il permet également d'établir si les dommages entrent bien dans le cadre des garanties souscrites par l'assuré.

Expert assurance habitation : contre-expertise

Si l'assuré n'est pas d'accord avec le rapport de l'expert ou avec l'indemnisation proposée par l'assurance, il peut faire appel à un deuxième expert. On parle alors de contre-expertise.

Dans la majorité des cas, cette contre-expertise est à la charge de l'assuré, toutefois certains contrats d'assurance prévoient sa prise en charge.

Si les rapports de l'expert et du contre-expert sont contradictoires, et qu'assuré et assureur sont en désaccord, il est alors possible de faire appel à une troisième expertise. Les honoraires de ce troisième expert et les frais engagés sont alors partagés entre l'assuré et l'assureur à parts égales.

Comparez les contrats d'assurance et trouvez la meilleure solution pour votre situation.

Comparer les assurances

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
guy latournerie

secrétaire général | usca et ancc

Expert

PH
pierre h.

bailleur de logement, ancien élu, agriculteur

Expert

JT
jack t.

notaire honoraire

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous souhaitez assurer votre habitation ?

Arrêtez de chercher !

Trouvez facilement l'assurance la mieux adaptée à vos besoins et votre budget.

Gratuit et sans engagement !



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !